Accessoires

La résine sur les terrains de handball : bientôt interdite ?

Publié le 10/10/2018 Mis à jour le 11/10/2018

Indispensable pour la pratique du handball à tous les niveaux, l'utilisation de la résine est pourtant un sujet sensible notamment dans les divisions amateurs. De là à interdire son utilisation ? La question commence à se poser ...

Que ce soit au sein de la Lidl Starligue ou dans les plus grands clubs européens, un accessoire est devenu quasiment indispensable pour la pratique du handball. Permettant de bien réceptionner les passes et d’éviter que le ballon de 60 cm de diamètre ne glisse lors des tirs, la résine est pourtant une espèce en voie de disparition. Révolutionnaire de part son concept, elle permet aussi aux handballeurs de réaliser des prouesses techniques presque impossible à main nue. La roucoulette en est un bon exemple, puisque le geste du poignet dirige la balle tandis que la résine ralentit le rebond. Dans le même genre, tous les amateurs de handball ont déjà vu un match où le ballon reste collé au sol ou sous la transversale du but.

Ballon-LidlStarligue-2018-2019-2

Avec avec son apparence de gel pour cheveux ou de colle, la résine s’enduit sur le bout des doigts et offre ainsi un grip ultra-résistant aux joueurs de hand. Afin de toujours conserver cette adhérence, il est même habituel d’en garder une petite réserve sur un strap collé à l’arrière de la chaussure. Mais voilà, depuis quelques années un problème majeur est tout de même mis en lumière avec l’utilisation massive de ce produit. En effet, si l’adhérence sur le ballon est exceptionnelle, la résine a la fâcheuse tendance d’abimer les sols des salles de sport allant même jusqu’à doubler le temps d’entretien pour un terrain de handball par rapport à un terrain de basketball !

Certaines communes ont notamment mis en place des arrêtés municipaux interdisants l’utilisation de la résine dans les salles de sport. La question de l’arrêt complet de la fabrication de résine est donc au coeur des préoccupations, ce qui interpelle forcément les pratiquants comme on peut le voir notamment sur Handnews avec l’étonnement d’un joueur de Bundesliga « J’ai cru à un poisson d’avril. Et après, on interdit la balle tant qu’on y est ? ».

Résine-handball-1

Le ballon avec effet adhésif, la solution ?

En 2015, face aux nombreuses polémiques suscitées par la résine, la marque japonaise Molten a développé un nouveau ballon auto-adhésif. Recouverte d’une texture brillante, la balle offre une prise en mains beaucoup plus facile et une adhérence maximale. La même année, la Fédération Internationale de Handball (l’IHF) a donc décidé de tester ce nouveau prototype lors du Super Globe de Doha au Qatar. Les essais se révélant très positifs, d’autres marques ont à leur tour tenté l’expérience du ballon sans résine.

C’est par exemple le cas de Select qui a dévoilé il y a quelques mois le Maxi Grip. Ce produit, auto-adhésif, offre les mêmes sensations qu’avec la résine, il peut notamment permettre à des jeunes pratiquants de développer plus rapidement l’apprentissage du handball. Afin de garder l’aspect collant du ballon, il est nécessaire de le ranger soigneusement dans un sac propre. Lorsqu’il commence à glisser des mains, il est possible de l’enduire à nouveau d’un produit transparent optimisant ainsi son adhérence.

Lavable facilement à l’eau, Maxi Grip offre comme principal avantage de faciliter l’entretien des sols et des murs tout en conservant ses propriétés d’accroche. De son côté, la marque danoise a remporté le prix ISPO 2018 du « produit de l’année » avec sa nouvelle balle innovante. Cette cérémonie a notamment pour but de décerner des prix aux articles de sport les plus prometteurs pour la saison à venir. De quoi offrir de belles perspectives à cette innovation et donner des opportunités aux différents clubs pour à nouveau profiter d’un grip sans en avoir les inconvénients de la résine.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez aussi...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok