Chaussures de hand

Nicolas Claire : « se régénérer mentalement est aussi important que le physique »

Publié le 18/04/2020

Alors que la fin de la LIDL Starligue a été annoncée, Nicolas Claire a répondu aux questions de Handpack.fr. Son quotidien, sa vision de la saison 2020-2021 mais également son avis sur la volonté de Nike d'arriver dans le hand, tout y passe.

Salut Nicolas, la première question est toute simple : comment ça va et comment se passe cette période de confinement si particulière ?

Ça va plutôt pas mal à vrai dire. Je profite de cette période de confinement pour me régénérer, décompresser et surtout bien profiter de ma famille chez moi. Je n’avais encore jamais connu de période aussi longue sans handball comme beaucoup d’entre nous. C’est un rythme plutôt appréciable à vivre avec ma famille chez soi même si ça reste particulier comme période. Mais je continue de m’entraîner et de m’entretenir pour garder la forme.

La fin du championnat a été annoncée, quel est ton sentiment ?

C’est une fin logique, c’était la meilleure décision à prendre en vue des circonstances. Ça a été pris unanimement, ça veut dire que le monde du handball a conscience de ce qui se passe. La meilleure décision à mon sens.

« Je ne suis encore jamais resté autant de temps sans jouer au handball »

Comment tu vois la saison 2020-2021 et une reprise prévue pas avant le mois d’aout ?

On va devoir faire une préparation plus soutenue que la normale. Plutôt hâte de revenir sur le terrain, le plus tôt sera le mieux. Mais pour le moment nous n’avons aucune date de reprise.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

👀 « La FFHANDBALL suspend l’intégralité de ses compétitions jusqu’au 22 avril »

Une publication partagée par Nicolas Claire (@nicolasclaire) le

Quand on est un joueur professionnel, comment on garde la forme durant une si longue période hors des terrains ?

On garde les règles de base : bien dormir, bien manger et pratiquer comme on peut régulièrement. C’est forcément compliqué de garder un état physique d’un athlète de haut niveau mais on essaie de « perdre » le moins possible. Il faut voir le côté positif où nous pouvons nous régénérer mentalement, ce qui est à mon sens aussi important que le physique.

Comment gères-tu tes activités sportives ?

J’ai la chance d’avoir un jardin et un peu de matériel chez moi ce qui me permet de m’entrainer et m’entretenir physiquement. Un peu tous les jours, des séances variées ; des appuis avec une échelle de rythme par exemple. Du physique avec la corde à sauter, du renforcement musculaire avec des poids et tout ce que je peux utiliser dans mon jardin ! On devient inventif. Mais évidemment pas de handball. Je ne suis encore jamais resté autant de temps sans jouer au handball.

« C’est une bonne chose que la plus grosse marque d’équipementier s’intéresse de nouveau au handball, ça ne peut qu’être bénéfique pour le sport »

Parlons un peu d’équipements. La dernière fois que tu nous avais accordé un entretien, tu portais la Puma Rise XT Fuse 1. Où est-ce que tu en es aujourd’hui au niveau des chaussures de hand ? On t’a notamment vu avec des Under Armour et des Mizuno ces dernières semaines …

Je n’avais pas de contrat avec un équipementier cette saison. J’ai donc testé ces modèles. Nous verrons bien à la rentrée.

Puma-Rise-XT-Fuse-1-Nicolas-Claire-1

Pourquoi selon toi, de nombreux handballeurs se dirigent vers des chaussures imaginées pour le basket et délaissent les modèles destinés au hand ?

Les chaussures de basket utilisent des technologies plus avancées. Les marques de chaussures de basket ont surement plus d’argent à mettre dans les recherches et le développement des modèles. Puis il y a aussi la question du design ! Nos chaussures font partie de nos outils de travail, il est primordial d’être bien chaussé avant tout.

Nike commence à vraiment percer dans le monde du hand, est-ce que tu as déjà testé des paires de la marque?

J’ai joué trois ans avec des Nike avant de m’engager avec Puma. C’est une bonne chose que la plus grosse marque d’équipementier s’intéresse de nouveau au handball, ça ne peut qu’être bénéfique pour le sport. Que ce soit aussi bien pour la visibilité du sport que de la qualité des chaussures.

Molten a récemment lancé un ballon sans colle. Est-ce que tu as déjà testé ce genre de ballons ? Tu en penses quoi ?

J’ai testé les premières générations de ballons sans colle il y a quelques années. Je n’arrive pas à imaginer que nous puissions jouer avec ce genre de ballon à l’instant où l’on parle. Je doute que nous sommes prêt à jouer avec ce genre de ballon. À moins que la technologie soit vraiment révolutionnaire cette fois. Mais nous n’en disposons pas dans les clubs, je n’ai donc pas testé les derniers modèles.

Dika Mem et Benoit Kounkoud ont récemment lancé une chaine YouTube. Une chaine qui parle du quotidien des deux joueurs, leur lifestyle et leur passion pour la mode. Un mot là-dessus ?

C’est super que les gens puissent découvrir les handballeurs dans leurs quotidiens en dehors du handball. C’est quelque chose qui n’existe pas dans le milieu. C’est innovant et j’espère qu’ils inspireront des jeunes. Ils sont tous les deux intelligent et ambitieux et c’est une bonne initiative de leur part. Les vidéos sont vraiment bien réalisées, ils sont inspirants et je les encourage à continuer.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites anonymes. En savoir plus Ok